La révélation d’Agnès (récit de soumise, fantasme)

Encore un récit de Mlle RinaBi, parce que je les adore 😀

Si vous n’avez pas lu le récit précédent, faite-le ! Car c’est dans cet ordre que l’auteure souhaite la lecture.

Il est ici : https://intime-photographie.fr/agnes_soumise_recit_soumise

4 ans plus tôt…

Agnès dans ces débuts dans le monde du SM, a été au service de maître G. Un quinquagénaire responsable des ressources humaines dans une grosse boîte à Paris. Ce colosse de plus d’1m90 pesant ses 100 kg, avait l’habitude d’impressionner les potentielles recrues par sa voix de baryton et sa manière d’amener, lors de ses entretiens, les questions et autres sujets qui fâchent.

Continuer la lecture de « La révélation d’Agnès (récit de soumise, fantasme) »

Agnès, soumise mais pas que… Récit de soumise, par soumise.

Bonjour,

Je manque de temps pour partager de nouvelles photos avec vous, mais le mois précédent à été riche en partage !

Du coup, je vous fais profiter d’un nouvel épisode écrit par Rinabi.

Dans celui-ci, elle introduit un nouveau personnage : Agnès, une blonde plantureuse de 26 ans qui aime jouer avec des soumises prêtées par leur conjoint, et les offrir à des groupes d’hommes. La vidéo ci-dessous a inspiré l’auteure pour l’aspect et la psychologie du personnage.

Je me réveillais dans les bras d’Agnès, c’est étrange d’imaginer que cette jolie blonde de 26 ans, du haut de son mètre 80, était déjà l’une des maîtresses les plus réputées et redoutables dans les milieux SM en France.

Continuer la lecture de « Agnès, soumise mais pas que… Récit de soumise, par soumise. »

Dominée par sa patronne et ses collègues féminines. Récit de soumise, par soumise (domination féminine, lesbienne, femdom)

Bonjour, je partage avec vous un second récit de Mlle Rina. Dans celui-ci, elle met également en scène un fantasme et l’introduction nous aide à comprendre mieux ce récit.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Deux éléments ont bousculé les choses dans ma petite existence. En début d’année je suis tombé sur un site de récits érotiques entièrement axé sur la domination lesbienne. Ne pensez pas tout de suite aux SM, même si le rapport dominatrice / soumise et bien entendue mis en avant dans les différents récits.
Au début j’y allais plus par curiosité qu’autre choses. Mais avec le temps, je lisais 2 à 3 récits certain soir avant d’aller me caresser seule sous la couette.

Continuer la lecture de « Dominée par sa patronne et ses collègues féminines. Récit de soumise, par soumise (domination féminine, lesbienne, femdom) »

Dominée par la maîtresse de son compagnon. Récit de soumise, par une soumise (domination féminine, lesbienne, femdom)

Bonsoir,

Aujourd’hui je partage avec vous le récit d’une jeune soumise de 24 ans, très attirée par les femmes. L’auteure s’appelle Rina, et m’a autorisé à partager ce texte avec vous.

Se faire fesser par la maîtresse (ou l’ex) de son compagnon et devant lui.

Lui serait assis confortablement dans un fauteuil un verre à la main. Elle ferait son entrée en faisant claqué ses talons, habillé d’un chemisier blanc, d’une jupe droite et avec moi la précédent tenu au bout d’une laisse, le corps nu et entièrement épilé, les yeux fixés au sol.
Elle s’assiérait sur une chaise posée en face du fauteuil, m’ordonnant sur un ton strict de me mettre au travers de ses genoux. M’empoignant fermement les hanche d’une main, elle commencerait d’abord par effleurer de ses ongles les zones tendres de mon postérieur, m’ordonnant de la supplier pour subir ma punition.

Continuer la lecture de « Dominée par la maîtresse de son compagnon. Récit de soumise, par une soumise (domination féminine, lesbienne, femdom) »

Tutoriel DIY n°1 : fabrication carcan plateau (mobilier BDSM)

Bonjour à tous,

J’inaugure une nouvelle catégorie : Tutoriel !

Aujourd’hui, je vous présente un plateau / carcan que j’ai fabriqué pour ma soumise. Le principe est simple, la soumise passe la tête dans le trou, puis le carcan est refermé par derrière à l’aide d’une autre pièce.

Voici la vue générale, d’un côté :

Et de l’autre :

Le voici en train d’être ouvert

Deux rails en bois tiennent le tout, ils sont lié à la plus grande partie. Afin d’éviter d’éclater le plastique, j’ai chauffé avec un chalumeau de cuisine avant de percer. Je chauffais également la vis.

Deux fermetures ont été posée, pour que ça tienne mieux et que les vis ne ressorte pas j’ai ajouté un morceau de bois de l’autre côté.

Lorsque on ferme avec les fermetures, ça peut faire se relever la partie arrière, j’ai donc ajouter de petit crochet en plastique pour solidariser le plateau et le rail.

Pour peu d’argent, et en peu de temps ! J’ai trouvé tout ce qu’il fallait à mon brico’. La soumise peut aussi utiliser ce plateau sur son dos à 4 pattes, ou en le tenant avec ses genoux et ses mains si elle est à 4 patte mais sur le dos.

Voici une photo en utilisation, combiné avec un collier de posture et une ceinture de chasteté.

[photo déplacée et en article individuel, afin de mettre ce tutoriel en publique]

Que pensez vous de ce plateau et de ce premier tuto ?

À bientôt,

Intim’