Tutoriel shibari n°9 : Fixer solidement une corde à un axe

Article de encordee.com, précision en bas.

Fixer solidement une corde à un axe

Le nœud, appelé surliure, que nous allons réaliser ici est utilisé pour fixer très fortement une corde à un axe, par exemple un bambou. Il maintient la corde en place et l’empêche de coulisser.

Le principe est simple : il consiste à réaliser des tours les plus serrés possible autour de l’axe et à terminer en bloquant ces tours de façon à ce qu’une traction exercée sur le brin libre maintienne la tension sur l’ensemble du nœud.

Commencez par plier la corde comme le montre l’illustration. La longueur du brin court doit, à partir de l’endroit où la corde est pincée entre l’index et le pouce, permettre de faire au minimum 5 fois le tour de votre axe. Plus vous ferez de tour, mieux la corde tiendra le long de votre axe.

Le commencement

Faites passer le brin court sous le brin long et veillez à maintenir ensemble les 2 brins qui forment la boucle (ici tenus par la main droite).

Maintenez désormais le croisement des 2 brins avec votre autre main et faites le tour de votre axe avec le brin court.

Nous voyons ici la boucle initiale, les 2 brins qui sont le long du bambou, le passage du brin court sous le brin long et enfin un premier tour du bambou avec le brin court.

Notons que pour les besoins de la photo, la main gauche ne maintient plus la corde sur le bambou. Dans la pratique, si vous faites cela, vous aurez toutes les chances de rater votre nœud car il ne sera pas assez serré.

Continuez ainsi à faire des tours les plus serrés possible autour de l’axe.

Lorsqu’il ne vous reste plus assez de longueur pour faire un tour complet, introduisez le bout de la corde dans la boucle …

… et tenez-la fermement de façon à ce la tension autour de l’axe ne se relâche pas. Avec votre autre main, saisissez le bout libre et commencez à tirer sur la corde.

La boucle se referme progressivement et vient enserrer le brin qui a fait les tours. Tirez très fermement jusqu’à ce que l’ensemble de votre nœud soit totalement bloqué.

Le résultat

Les spirales autour du bambou exercent une telle pression que la corde ne peut plus coulisser le long de l’axe.

Tant que vous exercez une force de traction sur le brin long, le nœud ne pourra se défaire et la tension bloquera la corde sur l’axe.

Si vous voulez défaire le nœud, relâchez la tension sur le brin long et tirez sur le brin court de façon à faire réapparaître la boucle. Il ne vous reste plus alors qu’à défaire les spirales.

Ainsi que l’illustre cette photo, ce nœud est aussi très utile pour lier les cheveux en queue de cheval et les tirer fermement en arrière sans risque de voir les cheveux glisser progressivement au dehors.

En revanche, il ne faut jamais utiliser ce nœud sur le corps (que ce soient les bras, les jambes, etc …) car la pression exercée est telle que vous obtiendriez à coup sûr un garrot !

Sur le corps, utilisez uniquement le nœud de bondage.

Cette article est intégralement issu du site "http://www.encordees.com", une mine d'information extraordinaire dont j'avais fais une sauvegarde à des fins personnels. Ce site semble avoir disparu. J'ai essayé de contacter les propriétaires afin de savoir si je pouvais mettre en ligne des articles. Après plusieurs messages sans réponse je me permets de mettre en ligne pour continuer l'oeuvre débutée : aider.  Si vous avez d'autres moyens de contacter les rédacteurs, merci de me le dire ! Si vous êtes le propriétaire du site et que vous souhaitez que je retire l'article ou que je continue de les partager, merci de m'écrire.

Auteur : Le photographe Intime

https://intime-photographie.fr/presentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif 
https://intime-photographie.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif