Le programme (poème)

Voici un poème sans prétention. A l’occasion d’un éloignement d’une semaine, et des retrouvailles j’avais préparé un petit programme et je l’ai mi en vers pour l’annoncer.

143

La soumise lira bien vite, ce court poème un peu bohème

Il contient toutes les instructions, pour l’écoulement de la passion

Quand elle l’aura tout terminé, elle pourra bien sur questionner

 

Après une semaine séparés, les amants se sont retrouvés

Lorsque la dame est rentré, le logis étais décoré

Pas de gros câlins dès l’entrée, avant elle sera dilatée

 

Grâce à un cadeau de son Roi, la jeune femme était une Princesse

Mais le délai est écoulé, elle n’est plus vraiment une Déesse

Elle est un jouet bien docile, une superbe petite Chienne

 

Pour motiver la jolie fille, elle est privée de tout baisé

Elle aura de nouveau ce droit, quand par le cul elle se prendra

Et se sera bien son seule droit, de choisir quand il ira là

 

Beaucoup de fessées claqueront, elles auront numérotation

Si la belle soumise en oubli, ses beaux seins en payeront le prix

Chaque claque non numérotée, sera bien sur à redonner

 

Chienne met toi bien vite toute nue, une corde arrive a ton cou

Ce qui couvrait ta petite chatte, doit maintenant remplir ta bouche

Mesure-toi devant ton Roi, fais le bien bander dur et droit

 

Une fois les mesures prisent, une autre feuille sera pour toi

Pendant la lecture de ses mots, ton homme sera dans ton dos

Tu liras lentement et fort, en regardant l’œil qui ne dort

 

Pour commencer à se remplir, la jolie glissera ses boules

La suite ne sera que meilleure, si la dame ruisselle déjà

Elle aura ensuite 10 minutes, pour ranger un peu sa pièce

 

Sous les yeux de son adoré, la putain va se rafraîchir

Avec de l’eau et du savon, la soumise doit être toute brillante

Au besoin elle sera rasée, pour qu’elle puisse être bien léchée

 

Ensuite le moment où l’esclave, montre qu’elle est bien un objet

Très penchée et bien écartée, elle recevra plein de fessées

Là encore l’œil gourmand la guette, et garde bien en mémoire sa dette

 

Si elle est une bonne soumise, elle sera alors câlinée

Elle appréciera ce moment, au repos sur son lit douillet

Mais elle reste toujours sa Chienne, et devra peut être compter

 

Enfin est la dernière étape, à genoux la pute se mettra

Elle pourra mordre le bâillon, qui gros dans sa bouche sera

La bave devra beaucoup couler, un grand plateau elle portera

 

La suite est encore inconnue, la chienne sera moins ingénue

À nous deux de profiter plus

 

Qu’en pensez vous ? J’ai bien aimé annoncer le programme ainsi…

Au plaisir,

Intim’