Journal d’une soumise 2

Bonjour,

Nous savons tous que nous ne sommes pas parfait. Seulement, lorsqu’on est une soumise, une erreur peut entraîner une punition.

Pour diverses raison, il y a quelques années ma soumise devait-être punie voici la proposition de punition que j’avais réalisé :

Je vais fouetter ton joli petit cul, le nombre dépend du nombre de jour ou tu recevras le fouet. Je te laisse choisir :

  • 2 soirs de suite : 10 claquements chaque soir (20 au total)
  • 3 soirs de suite : 8 claquements chaque soir (24 au total)
  • 4 soirs de suite : 7 claquements chaque soir (28 au total)
  • 5 soirs de suite : 6 claquements chaque soir (30 au total)

Tu devras, chaque soir, te présenter devant moi, baisser ton pantalon sans l’enlever ou bien remonter ta jupe. Pense à compter. Je dois savoir avant de rentrer ce soir combien de jours tu choisie.

Il s’agissait d’une proposition, à laquelle ma soumise a répondu avec de bon arguments et nous avons convenu ensemble de sa peine aménagée, également parce que nous avons prévu d’aller à la piscine en fin de semaine et que nous ne pouvions nous permettre de grosses marques.

Punition :

  • 10 coups de fouet le jour 1
  • Pendant 4 soirs de suite, tu te mettras à genoux en rentrant, je te mettrais ton collier et j’enfoncerai mes doigts dans ta gorge, à volonté.
  • Avant et après ta punition, tu me diras un mot de remerciement pour faire de toi une bonne soumise.

Et voici ce qu’elle ma dit avant et après sa punition :

Avant :

À mon Maître et Amour, aujourd’hui tu me punis car j’ai parfois manqué à mon devoir d’être une bonne soumise pour toi. Je le reconnais, c’est pourquoi de ton fouet tu vas m’infliger cette punition, à moi, ta putain, pour faire de moi une esclave plus docile.

Après :

Voilà, tu as corrigé ta petite pute par ces claquements de fouets. Merci mon Maître de faire de moi une bonne chienne soumise.

Ta petite soumise, qui t’aime.

 

Voici ce qu’elle avait écrit dans son cahier :

Je suis contente que tu ai bien voulu prendre en compte ma défense, et que tu revois à la baisse ma punition. Les coups de fouets étaient pour la plupart supportables, certains même presque agréables, d’autres beaucoup moins… En ce qui concerne les doigts dans la gorge, c’était une punition un peu désagréable mais pas trop dure.

Moi, j’ai bien aimé cette punition et la manière dont elle c’est déroulée. Qu’en pensez-vous, cher lecteurs et lectrices ?

Au plaisir de vous lire,

Intim’

Sécurisation de mon site

Bonjour,

Comme certains l’ont remarqué, désormais l’accès aux articles contenant des photos privées est restreint par l’utilisation d’un mot de passe. En ce moment j’ai beaucoup de visites sur mon site et je souhaitais limiter le vol de photos et les risques de fuite de notre vie privée.

J’ai déjà transmis le mot de passe à mes fidèles visiteurs que j’ai un moyen de contacter, pour les autres vous pouvez utilisez ce formulaire :

pour faire connaissances, ou de passer par Tipee : https://intime-photographie.fr/securisation-de-mon-site

Je vous recommande vivement de vous présenter en quelques mots, car vous venez demander le mot de passe permettant d’accéder à beaucoup de chose de nos vies.

Au plaisir de vous lire,

Intim’

Présentation d’un artiste : C. Ezekiel

Bonsoir,

Ce soir, je vais vous présenter un artiste que j’ai découvert il y quelques temps, il s’agit de C. Ezekiel. Je dédie ce post à Emma, à qui je dois bien ça, mais puisqu’elle ne nous montre rien je ne peux tout de même pas lui dédier une série de photos. :mrgreen:

L’artiste en question, d’une part je le trouve très doué, d’autre part ses dessins sont très évocateurs. J’apprécie particulièrement les attitudes des jeunes femmes, tout à fait heureuses, demandeuses et réaliste !

Ma sélection d’aujourd’hui se concentre que la bouche, que j’ai particulièrement apprécie. Avec tout de même une autre image, parce qu’il n’en faut pas que pour la bouche !

L’avant-dernière (en bas à droite), est clairement ma préférée. Qu’en pensez vous ? En espérant que cet article vous a plu…

Si vous en voulez d’autres, voici son site : https://cezekielart.wordpress.com/

Au plaisir,

Intim’

Journal d’une soumise 1

Bonsoir,

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique : journal d’une soumise. Dans cette rubrique, je partagerai directement les mots ou les avis de ma soumise.

Aujourd’hui, je commence avec la lettre qu’elle ma écrite lors de l’action n°2 de mon jeu mensuel.

Pour mémoire :

2 – Parles moi…

Faire une déclaration d’amour ET de soumission. (Sous la forme que tu veux : SMS, mms, direct, poème, lettre, etc)

Ma soumise a choisi de réaliser une photo d’elle à genoux, avec un bâillon-anneau dont partent deux pinces accrochée aux tétons. Puisqu’il y a son visage, je la garde pour moi. voici la lettre manuscrit qu’elle a joint :

 

Déclaration d’amour et de Soumission à mon Maître

À mon maître,

Un jour, tu m’as demandé si je voulais être ta soumise, je t’aimais et j’aimais nos jeux d’amours, c’est donc par amour pour toi mon Maître que j’ai accepté ta domination.

Depuis ce jour, tu t’exerces à faire de moi une parfaite petite chienne. Parfois, tu es dur, tu me fesses ou me fouette jusqu’à laisser des marques sur mon petit cul de salope, afin d’assouvir ton désir et de mettre à l’épreuve mon obéissance et ma soumission envers toi. Je m’efforce alors d’être obeissante pour que tu sois fier de moi, même si ces moments sont très durs pour moi.

Des fois, tu m’humilies en me traitant telle une esclave comme les fois où tu me craches dessus, où tu me gifles, ou encore lorsque tu me fais m’uriner dessus devant toi. D’autres fois encore tu te sers de moi comme ton vide couille, tu pénètres alors ton pénis bien dure dans ma chatte, mon petit cul ou bien ma bouche afin de te satisfaire et de faire couler en moi ton liquide. Dans ces moments-là je n’éprouve pas toujours de plaisir sexuel car ce n’est pas là le but, seulement toi peux éprouver du plaisir, mon devoir est d’être une bonne putain et mon plaisir est ta fierté. Malgré ça, tu sais aussi être doux et me récompenser.

Et puis, il y a des fois ou même en étant soumise j’éprouve du plaisir sexuel. Dans ces moments, j’ai plus l’impression de jouer un rôle de soumise ou de putain, c’est donc que je prends plaisir à prendre soin de toi et exaucer tes désirs. Tu me laisses faire et j’aime alors caresser ton corps, t’embrasser, caresser ton sexe puis le tenir dans mes mains fermement et le branler, je te sens alors durcir, je te sens chaud. Lorsque tu es bien dur, j’aime lécher ton sexe puis le mettre dans ma bouche et le sucer, le branler, je t’entends alors gémir, là je ressens l’excitation et ma chatte commence à couler. Elle n’attend que ta belle queue. Mais je ne suis pas là pour mon plaisir, mais pour le tien. Alors je t’enfonce dans ma gorge car c’est là ton désir. Afin d’assouvir d’autres plaisirs je te fais alors rentrer doucement dans mon cul encore bien serré, je me sens comme ta putain, ça m’excite beaucoup, je me caresse, je me branle, tu m’attrape les fesses fermement ou me pince les tétons, je suis tellement excité que ça me fait du bien. Lorsque je te sens à bout, je te demande comment tu souhaites jouir, ton plaisir est comble et moi je suis fier d’avoir accomplie mon devoir.
Je t’aime mon amour.

Ta soumise.

Avant d’écrire, elle était un peu inquiète, voici ce qu’il y a dans son cahier « Qu’est ce que je vais pouvoir écrire ? Qu’est ce que tu entends pas « amour et soumission » ? »

Elle a aimé « réaliser les photos et préparer la surprise ».

Voilà, je garde le reste 🙂

Un avis ?

Au plaisir,

Intim’

 

L’avis d’un maître

Aujourd’hui, je partager avec vous l’avis d’un propriétaire de deux soumises, sa femme et une charmante petite chienne.

Il est partagé par certains moqué par d’autres, vous pouvez suivre la discussion ici : http://kitekat.xooit.com/t3528-emmaObi-le-pseudo.htm

 

Mon premier message :


Bonjour,
Afin de vous encourager je tiens à préciser que vos avancées et son pédigré sont attendus avec gourmandise  😉
Je suis ravis de voir une relation comme la votre, ou plus des relations comme les votres. Trop de maitre traitent mal leur soumise, qui donnent pourtant beaucoup et ne voit que la brutalité et les ordres. C’est d’ailleurs valable pour le dressage de soumise, comme celui d’animaux : la violence n’est pas la clef.

Je suis donc heureux de constater et de suivre votre manière de vivre dont bien des couples devraient s’inspirer – probablement même au delà du BDSM -.

J’avais d’ailleurs vu une étude montrant que les couples BDSM était en moyenne plus heureux que les autres, en raison notamment de leur nombreuses discussions ! Moins de non-dits, plus de connaissance de l’un et de l’autre. Enfin, ce n’est pas le sujet : pardon de cette digression.

Au plaisir de vous lire,
Intim’

 

Et la réponse :


Bonsoir Monsieur,

C’est avec une certaine émotion que je lis votre message.
Voici pourquoi!

Je ne suis plus tout à fait un perdreau de l’année et arrivé à mes 67 printemps je n’ai toujours pas changé d’une seule virgule ma conception du BDSM, et du rôle de celui que l’on nomme pompeusement Maître.

J’ai été attaqué sur d’autres sites, bafoué parfois, moqué souvent, traîné dans la boue, même ici sur ce site, mais après ces attaques je me suis intérrogé me demandant comment on pouvait brutaliser, insulter, violenter une Femme qui vient d’ELLE MEME se placer entre nos mains, nous demandant quelque chose d’aussi beau que de l’aider à se réaliser.

La Femme, venant à nous, nous fait un cadeau immense en nous conférant sur elle, une autorité importante.
C’est, à mes yeux, trahir cette confiance, si, profitant de cette situation, l’homme ne voit plus en elle qu’une bonne affaire, une femme laissée à ses désirs seuls, signant par la même sans le savoir, sa propre faiblesse.

Eduquer Monsieur n’est pas baiser, éduquer c’est conduire, c’est guider, c’est respecter cette Femme qui même entièrement nue devant vous, offerte à vous de façon très intime, ne doit pas devenir pour le guide un défouloir en tous genres.

je n’ai jamais giflé une femme Monsieur car par la violence on a rien de bon.

Je suis triste de lire, bien que je le sache que trop de Maîtres se comportent en fait comme des salauds ne respectant même pas le cadeau fait par la Femme à eux.

Bien que je n’en parle souvent, j’assimile l’éducation de la Femme au dressage fait sur les animaux, nos amis.
Comme vous le voyez j’appelle emmaObi ma petite chienne, le terme est donc lâché mais j’y ajoute cet adjectif affectueux qu’est « ma petite » qui atténue un peu la réalité de ce qu’elle devient de jour en jour.

En ce domaine, le respect est la base de la confiance et dans la vie de tous les jours, ce même respect devrait être la base de beaucoup de relations humaines, basées malheureusement aujourd’hui sur l’envie, la jalousie, le désir effréné de posséder l’Autre, pas de respect là dedans.

Comme être humain on se doit aussi , surtout à la place du guide, de ne pas dramatiser lorsque l’échec arrive.
Là aussi, trop de Maîtres prennent prétexte de cet échec pour tomber à « bras raccourcis » sur la soumise.
Ce qui n’est pas fait aujourd’hui, sera fait demain; l’avancée de la soumise n’est pas une épreuve de vitesse mais une course de fond.

Autre erreur souvent commise par les Maîtres mais également par les soumises elles-même: la compétition entre elles et l’orgueil des Maîtres à vouloir se dire les « meilleurs ».

Chaque soumise est unique et est le résultat aujourd’hui de sa vie passée, de ses joies, de ses peines, de ses épreuves, de ses émotions, bref d’un tas de paramètres qui en font un être unique.
Elle est donc à approcher et à « prendre » dans sa globalité, sans quoi elle ne se sentira pas à l’aise.

Je ne suis pas autrement étonné que votre message, très fin monsieur soit écrit par un photographe, vous êtes peut-être un artiste Monsieur,  et en tous cas, un admirateur de la Femme, tout comme j’espère l’être également.

Au plaisir de vous lire

Maître Fennec

 

Je vous invite à donner votre avis, soit directement en commentaire soit en nous rejoignant sur le forum. 

au plaisir,

Intim’

Le programme (poème)

Voici un poème sans prétention. A l’occasion d’un éloignement d’une semaine, et des retrouvailles j’avais préparé un petit programme et je l’ai mi en vers pour l’annoncer.

143

La soumise lira bien vite, ce court poème un peu bohème

Il contient toutes les instructions, pour l’écoulement de la passion

Quand elle l’aura tout terminé, elle pourra bien sur questionner

 

Après une semaine séparés, les amants se sont retrouvés

Lorsque la dame est rentré, le logis étais décoré

Pas de gros câlins dès l’entrée, avant elle sera dilatée

 

Grâce à un cadeau de son Roi, la jeune femme était une Princesse

Mais le délai est écoulé, elle n’est plus vraiment une Déesse

Elle est un jouet bien docile, une superbe petite Chienne

 

Pour motiver la jolie fille, elle est privée de tout baisé

Elle aura de nouveau ce droit, quand par le cul elle se prendra

Et se sera bien son seule droit, de choisir quand il ira là

 

Beaucoup de fessées claqueront, elles auront numérotation

Si la belle soumise en oubli, ses beaux seins en payeront le prix

Chaque claque non numérotée, sera bien sur à redonner

 

Chienne met toi bien vite toute nue, une corde arrive a ton cou

Ce qui couvrait ta petite chatte, doit maintenant remplir ta bouche

Mesure-toi devant ton Roi, fais le bien bander dur et droit

 

Une fois les mesures prisent, une autre feuille sera pour toi

Pendant la lecture de ses mots, ton homme sera dans ton dos

Tu liras lentement et fort, en regardant l’œil qui ne dort

 

Pour commencer à se remplir, la jolie glissera ses boules

La suite ne sera que meilleure, si la dame ruisselle déjà

Elle aura ensuite 10 minutes, pour ranger un peu sa pièce

 

Sous les yeux de son adoré, la putain va se rafraîchir

Avec de l’eau et du savon, la soumise doit être toute brillante

Au besoin elle sera rasée, pour qu’elle puisse être bien léchée

 

Ensuite le moment où l’esclave, montre qu’elle est bien un objet

Très penchée et bien écartée, elle recevra plein de fessées

Là encore l’œil gourmand la guette, et garde bien en mémoire sa dette

 

Si elle est une bonne soumise, elle sera alors câlinée

Elle appréciera ce moment, au repos sur son lit douillet

Mais elle reste toujours sa Chienne, et devra peut être compter

 

Enfin est la dernière étape, à genoux la pute se mettra

Elle pourra mordre le bâillon, qui gros dans sa bouche sera

La bave devra beaucoup couler, un grand plateau elle portera

 

La suite est encore inconnue, la chienne sera moins ingénue

À nous deux de profiter plus

 

Qu’en pensez vous ? J’ai bien aimé annoncer le programme ainsi…

Au plaisir,

Intim’

Présentation

Bonjour / Bonsoir,

Quelques mots sur moi, en préservant tout de même une bonne part d’anonymat. Bien sur, nous pourrons faire plus ample connaissance si le cœur vous en dit ! Par courriel, ou message 🙂

J’ai autour de 25 ans, age relativement jeune dans le domaine du BDSM, j’en conviens volontiers. Je m’intéresse au BDSM depuis mes 16 ans, et le jeu est devenue de plus en plus prenant et précis. Ma première copine déjà a été un peu ma soumise. Ensuite, j’ai eu une relation de 3 ans avec une copine qui est devenue vraiment ma soumise, avant que nous nous séparions et que je me mette avec une soumise différente, superbe, douce et dont je suis très amoureux. Cela fait plus de 4 ans, et cette relation m’apporte tout ce dont j’ai besoin. Pendant une dizaine d’année donc, mes goûts se son affutés, tout comme ma maitrise du fouet et des caresses.

Pour ma propre relation, je ne conçoit la relation D/s qu’avec amour et au seins de mon couple. Nous faisons sans cesse évoluer notre relation, et je fais partie de ceux qui pensent que plus la soumise est forte, indépendante et désirable, plus sa soumission volontaire a de la valeur. En effet, le seul qui a le droit de la soumettre, ou de « l’humilier » : c’est moi.

Aussi, je vous demande de faire preuve de respect dans vos commentaires.

J’ai une grande imagination, donc je m’amuse beaucoup, tant en photographie que dans la chambre à coucher (ou ailleurs…) ! J’ai créé un jeu BDSM pour tous, avec pleins d’idées. Ce site a aussi pour but de le partager et de le faire évoluer avec vous. Il est à retrouver ici :

Jeu mensuel avec soumise (téléchargement)

Je fais de la photographie depuis plus de 7 ans désormais, et je souhaite explorer le plus de domaine possible dans cet art. Je suis ouvert à tout type de proposition de collaboration, du plus doux au plus hard, de la plume sur le corps, au fouet qui fait monter les larmes. (Mais si votre truc c’est les enfants, allez vous faire soigner et laissez cette galerie en paix). Je suis sur Paris, et les alentours. Mais je peut bouger bien au delà, et amener mon studio si besoin.

Pour les raisons évoquées plus haut, soyez certains de mes intentions. Si vous souhaitez établir une collaboration : je ne recherche ni soumise, ni sexe. Je ne recherche pas non plus d’aide pour dresser ma soumise, tout va bien, merci.

Si vous avez des questions, posez les. J’espère que mes clichés vous plairont, j’ai hâte de vous lire.

Maintenant, il est temps d’ajouter des photos….

Au plaisir,

Intim’