Retarder l’éjaculation (parce que des fois, ça part trop vite !)

Salut à tous !

Allez, j’ose. Messieurs, soyons honnête, des fois ça part trop vite. Donc, comment retarder l’éjaculation ?

Je ne parle pas directement d’éjaculation précoce, mais plutôt des jours de fête où on a envie de prendre le cul de Mlle ou de madame pendant une demi-heure après qu’elle nous ai sucé un bon quart d’heure et qu’on l’ai déjà prise sur la table de cuisine, dans la douche et sur le canapé. Pourquoi pas aussi ces fois où on a envie de faire quelques photos, ou de tourner son film porno avec sa soumise.

Donc, des fois, on aimerait bien que ça dure plus longtemps.

Comme j’ai testé différent trucs, je me dis que c’est bien de les partager avec vous.

Solution n°1 : les préservatifs

Déjà, en lui-même, le préservatif limite les sensations et permet de tenir plus longtemps. Les deux grosses sociétés de préservatif, Manix et Durex, ont toutes les deux créées des modèles spéciale retardement.

Deux techniques : soit en dessinant le préservatif pour qu’il appuie à des endroits précis sensés retarder l’éjaculation, soit en utilisant un anesthésiant local : généralement de la benzocaïne dans les Durex Perfoma et Manix Endurance. Si les premiers n’ont jamais été utiles dans mon cas, les capotes avec anesthésiant sont efficaces. Au niveau du réservoir, elles contiennent une noix de gel contenant le produit chimique qui diminue la sensibilité des capteurs, et donc le plaisir. Pour l’utiliser c’est simple : on l’enfile normalement, on étale un peu le gel, idéalement on attend un peu et on enconne.

Alors oui, ça chauffe, ça sèche, bref les inconvénients traditionnels de la capote. Toutefois, pour les cas ou vous n’êtes pas avec un partenaire régulier, au début d’une relation, bref quand il faut porter un préservatif : c’est une bonne solution. Mais au bout d’un moment, on arrête les capotes. On a toujours la solution de prendre des capotes et de s’étaler le gel sur le bout du gland sans enfile la capote mais c’est un peu du gaspillage… J’ai donc trouvé une autre solution

Solution n°2 : le spray

Pendant très longtemps, j’ai décidé de respirer quand je voulais me retenir puisque je ne mettais plus de capote. Et puis, il y a 6 mois je suis reparti en chasse d’une solution pour quand je voulais être le Rambo de la baise. Et j’ai trouvé ceci :

Retardateur éjaculation Stud 100

J’ai vu ça sur le net, je me suis demandé si ça fonctionnait vraiment ou pas, et puis au pire je suis dit que je ne perdais pas grand-chose à essayer. Voici dont mon avis sur le Stud 100 : au cours des 6 derniers mois, j’ai eu l’occasion de l’essayer plusieurs fois. C’est simple comme tout, et super efficace. Définitivement, je recommande.

Comment l’utiliser ? On s’en vaporise quelques spray sur le gland et le pénis, on attends 5 à 15 minutes et c’est prêt ! On peu rincer un peu avant de prendre sa partenaire, mais ça m’est déjà arrivé de ne pas le faire et ça ne pose pas de problème. En revanche, pour le sexe oral il vaut quand même mieux rincer ou tout simplement oublier. Oui, ça peut être un peu long, profitez en pour faire plaisir à votre partenaire, ou pour l’attacher !

Côté ressentis, ça chauffe un peu au départ mais ça n’est pas douloureux du tout. Ensuite la sensation diminue, mais on sent toujours le contact, la chaleur de la chatte qu’on prend est toujours présente également. Bref, notre queue n’est pas transformée en un morceau de bois : elle est juste un peu (ou beaucoup, selon les quantités) moi sensible.

Pour le commander je conseil de passer par ici : http://www.goldcondom.com/fr/stimulant-et-retardant/retardant-sexuel/stud-100-desensibilisant-03-143-41.html

Attention, ne surtout pas passer par le site internet Leader Pharma, je n’ai jamais reçu ce que j’ai commandé là-bas, et impossible de les contacter. Certains clients disent avoir reçu des trucs longtemps après, d’autres comme moi rien du tout. Bref, évitez, même si ça parait un peu moins chère à l’achat.

Et vous, ça vous arrive aussi de vouloir que le sexe dure plus longtemps ? La méditation c’est bien le tantra aussi, mais des fois…

Allez, à très vite !