Ponceuse vibrante =...
 
Notifications
Retirer tout

Ponceuse vibrante = sextoy Histoire vraie

3 Posts
3 Utilisateurs
1 Likes
144 Vu
TSM
 TSM
(@tsm)
Posts: 13
Actif Registered
Début du sujet
 

NON je ne rigole pas, enfin un peu si mais lire pour comprendre le délire. 

Nous étions en plein travaux de rénovation et avons du vider la maison et nous installer dans 2 pièces aménagées dans  une dépendance pour vivre chez nous pendant 3 semaines. La cuisine était installée sur la terrasse couverte, dans la maison, il n'y avait plus que la salle de bain qui était en état de fonctionnement. 

Tous nos jouets et accessoires étaient rangés dans des cartons empilés les uns sur les autres et donc pas très accessibles. Les ouvriers venus m'aider ne pouvaient donc pas les voir et nous y accéder. 

Nous étions un peu en manque (rire) J'ai donc indiqué à ma soumise que nous allions faire du BDSM de chantier. Elle m'a regardé sans comprendre et, devant mon sourire amusé n'y croyait pas. J'ai donc fabriqué du matériel et utilisé celui qui était sur place CAD les outils. Là, elle a commencé  à s'inquiéter. 

- Le martinet a été fabriqué avec les chutes des fils électriques que j'ai un peu tressées. (Cruel et pas pour débutantes si vous appuyez un peu)

- Les autres chutes de fils électrique m'ont servi à faire des entraves. 

- L'escabeau couché sur le sol est devenu un carcan. 

Lorsque j'ai attrapé la ponceuse vibrante que j'ai branchée sur une rallonge, elle a eu peur pour son clito. Ce dernier  presque innocent mais n'avait rien fait de grave comme bêtise pouvant justifier d'être réduit à peau de chagrin ! 

- Pantalon de chantier = cagoule BDSM ???? Lamentable, je sais !    

Je lui ai donc occulté la vue en lui enfilant sur la tête mon pantalon de travail. Ce dernier n'était pas très fetish j'en conviens mais il avait l'avantage d'augmenter la ""pression"" psychologique.  

Sur la ponceuse j'ai évidement retiré le papier verre que j'ai remplacé par un gant de toilette propre pour l'hygiène et pour ne pas blesser la petite perle affolée au fond de son écrin si peu protecteur. Il permettait également de protéger les lèvres qui ne sont jamais gercées. 

CONCLUSIONS de ce DIY : 

Tout était moche mais cela a fonctionné. Il est donc possible de faire jouir une soumise avec une ponceuse et du matériel de chantier. 

TSM (Nouvelle traduction de TSM : Tres Sadique Mec)  😱 

P.S. Cette histoire est 100 % réelle 

Le meilleur des fétichismes est celui qui vous permet de vous épanouir

 
Posté : 25 septembre 2023 04:40
Daddy cruel
(@daddy-cruel)
Posts: 403
Estimé(e) Registered
 

Là, tu m'as donné mille fois plus de rêve qu'avec un décors Jeanne Mass( en rouge et noir, donc...) et un pseudo glam' de boîte à cul( pas de soucis ni de mépris pour ceux qui aiment, chacun ses goûts et ce qui est une faute pour moi ne l'est pas pour tous et vice versa....Et puis parfois moi aussi le vulgaire cliché peut m'émouvoir jusqu'à frôler la demi mole exploitable)

Le SM de chantier, bien brut de décoffrage, bien pied de nez face à l'adversité pour accéder aux objets dédiés, choisis avec soin et désir, créatif, impulsif, avec la touche de mind fuck...

Je prends!!

 

 

 
Posté : 25 septembre 2023 06:37
intime_photographie
(@intime_photographie)
Posts: 1062
Noble Admin
 

Posté par: @tsm

Tous nos jouets et accessoires étaient rangés dans des cartons empilés les uns sur les autres et donc pas très accessibles. Les ouvriers venus m'aider ne pouvaient donc pas les voir et nous y accéder. 

Ça me rappelle quelque chose. Ah oui, les cartons empilés actuellement dans notre chambre pleur  

 

J'adore l'idée... Merci de ce partage de chantier :D Qui donne de l'espoir, aussi, à mes travaux ! mdr amour  

 
Posté : 25 septembre 2023 10:11
Daddy cruel reacted