Notifications
Retirer tout

la surprise part 1

 
Monsieur F
(@monsieur-f)
Très très actif

Bonjour, voici une histoire simple. J'espère que vous prendrez plaisir à lire cette première partie. Et si vous avez un avis, une critique, surtout n'hésitez pas ...

 

Paul sentait que quelque chose n'allait plus. Il se souvenait encore des mots que Marine avait lachés lors d'une dispute d'une force rare dans leur couple :

  • Oui tu me fais l'amour ! Tu es doux ! ah ça oui, doux. Tellement doux que je me fais chier au lit avec toi. C'est plat, chiant. Sois un homme au moins une fois, baise-moi, fais-moi mal.

  • ….

  • Tu vois c'est ça que je te reproche. On te crie dessus et toi tu fais quoi ? Rien ! T'es même pas capable de sortir un mot, de te défendre. Putain t'as des couilles ou pas ? Si t'en as sers t'en bordel.

Et là il avait vu rouge. Il l'avait presque violée, prise sans ménagement, sans douceur avec juste l'envie de lui montrer que c'est lui l'homme, que c'est lui qui porte la culotte. Et il se souvient aussi de pleurs contre son épaule et de la crainte d'avoir été trop loin. Et puis elle lui avait avoué que c'étaient des larmes de bonheur. Qu'en la prenant ainsi il l'avait comblé.

Et leur vie sexuelle avait changé, et pas seulement celle-ci. Leur couple s'était soudé, avait trouvé des manières de communiquer qu'il ne possédait pas auparavant. Mais depuis quelques semaines une routine semble s'être installé. Et il l'a appris à ses dépens, la routine est ce qui tue le plus surement l'amour et le couple. Alors pour leur 30 ans de mariage et les 7 ans de leur vie caché il décide de la surprendre.

 

Ça n'a pas été chose facile. Trouver la bonne personne, qu'elle comprenne ce que lui veut, ce que Marine accepte. Et puis elle n'est pas une soumise comme les autres. D'abord elle n'est plus toute jeune et puis elle n'est pas épilée. Son sexe est une vraie forêt vierge dans laquelle il aime perdre ses doigts, sa langue. Une forêt qu'il déflore encore avec tant de plaisir.

Mais après plusieurs semaines à échanger, à questionner il pense enfin avoir trouvé ce qu'il cherche.

 

Il l'a rencontré une première fois dans un bar. Un truc pas du tout intime, une terrasse en plein soleil. Il était gêné d'être là, gêné de parler de sexe, de désir alors qu'autour d'eux la vie suivait son cours. Mais son contact avait su trouver les mots, le rassurer. Il avait demandé des précisions sur ses désirs à lui, sur ses attentes et sur ce que Marine acceptait, aimait, détestait et refusait.

 

Le grand jour est arrivé. Paul est nerveux. Et si le choix n'était pas le bon. Et si Marine ne jouait pas le jeu ? Et si ? Et si … Il respire un grand coup, se détend. Et si tout se passait bien ?

Marine arrive enfin. Le maquillage léger est tout à fait à son goût, tout comme la longue robe bleu nuit dont les boutons ne sont attachés que jusqu'à mi-cuisse dévoilant des jambes qu'il adore caressées. Les longs cheveux légèrement ondulés attachés en queue de cheval libèrent le cou qu'il aime tant embrasser. C'est le cœur battant qu'il lui ouvre la porte et la fait monter dans la voiture.

 

Le voyage se passe en silence. 20 longues minutes où chacun se referme cherchant le courage d’aller jusqu’au bout de cette folle idée. Ils arrivent dans un quartier pavillonnaire classique, maisons alignées les unes à coté des autres, voitures garées le long du trottoir ou devant les garages. Paul s’arrête devant une grille, envoie un SMS et se gare dans une allée de gravillons pendant que la grille se referme. Il embrasse tendrement Marine. Leurs yeux se cherchent, se fixent cherchant le courage chez l’autre de continuer. Il descend, ouvre la porte à sa femme et l’embrasse longuement.

« Tu veux toujours y aller ? 

- Oui

- Alors approche. »

Après qu’elle ait fait un pas il sort de son manteau un sac en velours rouge sombre déclenchant chez Marine un frisson. Lentement il l’ouvre et en sort un collier, un simple collier de chienne acheté en animalerie il y a bien longtemps et devenu depuis le symbole de sa soumission et de son statut. La médaille tinte quand il attache le collier autour du cou de celle qui devient d’un coup Cléa, soumise de son Maître.

 

 

EDIT - changement du nom de la soumise (qui du coup prend le nom de ma femme et soumise). 

 

RépondreCiter
Début du sujet Posté : 29 juillet 2021 16:33
Kinky78 aime
intime_photographie
(@intime_photographie)
Membre Admin

Un début bien prometteur..!

RépondreCiter
Posté : 30 juillet 2021 14:36
Adraax
(@adraax)
Estimé

J'ai lu dans le désordre, donc vivement la part 3 !

RépondreCiter
Posté : 15 septembre 2021 22:30
Monsieur F
(@monsieur-f)
Très très actif

@adraax merci. Elle arrive ....

RépondreCiter
Début du sujet Posté : 17 septembre 2021 14:37