Tutoriel DIY n°2 : Carcan BDSM (mobilier BDSM, tutoriel, DIY)

Bonjour,

Aujourd’hui je vous propose un tutoriel pour fabriquer un carcan utilisable en pratiques BDSM, ou autre 🙂 (m’enfin, si vous êtes ici, c’est sûrement pour la première utilisation !). Il est un peu dans la même fibre que le carcan plateau dont je vous avais parlé.

L’avantage de cet accessoire est qu’il permet d’immobiliser la tête ainsi que les mains de la soumise. Vous pouvez également l’utiliser comme barre d’écartement au niveau des chevilles. Nous verrons donc comment partir d’une planche de bois, d’une charnière, de deux verrous et d’un peu de mousse on arrive à l’image qui est plus haut.

C’est parti !

Tout d’abord, il faut une planche. Les dimensions de celle que j’ai choisis sont 140x29x3 cm. On la pose sur un atelier ou des tréteaux et on trace la ligne de coupe (ou les lignes de coupe si la planche est plus longue que ce que vous souhaitez).

Reste là, et ne bouge pas ma salope.

Ho, la belle ligne bien tracée !

On obtient des bords un peu trop francs, il est souhaitable de passer un coup de lime a gros grains, puis un coup de lime à petits grains. Vous pouvez finir au papier de verre aussi.

Avant lime

Tu aimes ça la lime hein, salope ?!

Afin que ce soit plus joli, j’ai décidé de découper une encoche dans le bord de la planche pour que la charnière s’intègre à l’intérieur. Vous pouvez utiliser un ciseau à bois, c’est le mieux (à défaut, marteau + tournevis, et cutter). Attention à faire cette encoche du bon côté de vos deux morceaux.

On ajoute ensuite les deux verrous, un de chaque côté. L’avantage de ces verrous est qu’ils maintiennent les deux morceaux du carcan entre eux, il les sert l’un contre l’autre. Il en existe d’ailleurs à cadenas si vous souhaitez ajouter un verrouillage en plus.

J’avais d’abord opté pour tes pointes, mais comme ça bougeait un peu, j’ai finalement mis des vis (sans refaire de photo). Attention si vous utilisez de grosses vis, veillez à percer avant de visser de manière à ne pas éclater le bois.

Viens le moment du perçage des trous, ils peuvent varier selon la taille des poignets / chevilles de votre soumise. Puisque les deux morceaux de carcan sont désormais verrouillés l’un contre l’autre, on peu percer entre les deux sans risque que ce soit mal ajusté au moment de l’assemblage : c’est déjà assemblé ! Il faut élargir le diamètre par rapport au diamètre réel des poignets / chevilles, de manière à pouvoir ajouter la mousse sans écraser les membres.

Tadaaaa, ça commence à prendre forme.

Pour le cou, je n’ai pas de scie assez large, j’ai donc décidé de faire 4 perçages, il faut absolument les faire tous petit à petit, car ils se maintiennent entre-eux : sans bois pour tenir le foret de la perceuse et guider la scie, c’est vraiment galère de percer avec ce type de scie.

De nouveau, il est préférable de passer un coup de lime sur les bords. Vous pouvez également choisir de réaliser un rond parfait, on de laisser ainsi. Moi j’aime bien cette forme !

Passons au confort… Voici un morceau de mousse qui est censé isoler les tuyaux d’eau chaude. Vous le trouverez dans n’importe quel magasin de bricolage avec le reste du matériel nécessaire.

 Il est déjà prédécoupé dans la longueur, il faut donc découper des tronçons de la largeur correspondant à l’épaisseur de la planche.

J’ajoute ensuite un morceau d’adhésif double face. Pour éviter les plus, je conseille d’étirer un peu la mousse en mettant l’adhésif.

Enfin, à l’aide d’une agrafeuse je renforce le lien entre la mousse et le bois. Prenez garde que votre agrafe ne dépasse pas à l’intérieur de la mousse, vous pourriez blesser Mlle ou Mme.

Après un essai, j’ai remarqué que les trous des poignets étaient trop serré, j’ai donc décidé d’en faire de nouveau. Et puis ça pourra servir à bloquer les poignets ET les chevilles en même temps si Mlle est assez souple…!

Qu’en pensez-vous ? Oui, bien entendu… Un jour j’ajouterai des photos en utilisation (j’en ai déjà fait, d’ailleurs, c’est très agréable ce nouveau jouet…).

Auteur : Le photographe Intime

https://intime-photographie.fr/presentation

3 réflexions sur « Tutoriel DIY n°2 : Carcan BDSM (mobilier BDSM, tutoriel, DIY) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *