Règles élémentaires de sécurité pour le shibari

Cet article à pour but de donner quelques règles de sécurité pour la pratique de l’art du shibari ou  bondage. Pour ceux qui seraient arrivés par hasard sur cette page, passez sur le Glossaire qui vous renseignera !

Des règles de base

Chacun est bien entendu libre de faire comme il l’entend, néanmoins, puisque beaucoup de débutants nous lisent il convient de présenter quelques pratiques conseillées ou déconseillées. Dans tous les cas, prenez soin de vous et de votre partenaire !

  • Ne jouez pas sous emprise de substances psychotropes : alcool, drogues quelconques.
  • Ne jamais laisser une personne attachée sans surveillance : surtout si elle peut tomber.
  • L’attacheur doit connaître les éventuelles problèmes de santé de la personne attachée : problème de cœur, asthme, vertiges, douleurs diverses.
  • Avancer doucement :
    • Les yeux bandés c’est rigolo mais ça peut être paniquant. De plus, vous ne voyez plus le regard de la personne qui peut parfois en dire long sur son état. 
    • On ne suspend pas une personne pour les premiers essais.
    • On demande régulièrement si tout va bien.
  • Si vous attachez à un meuble, à un mur ou autre : vérifiez bien l’état des différents éléments, testez leur solidité.
  • Gardez un ciseau ou couteau à bout rond mais bien tranchant à proximité : il permettra de couper les cordes en cas d’urgence.
  • S’il y a une gène, oubliez : si au moment où vous placez le membre votre partenaire ressent une gène, ce sera intenable  voir dangereux sur une période plus longue. Choisissez une autre posture.
  • Aidez la corde à passer, notamment lorsque vous la passez contre un membre ou derrière une corde : si vous tirez sur un bout, le frottement rapide peut brûler. Placez vos doigts pour protéger.

Attention

  • Vérifiez aussi la chaleur apparente des extrémités des membres. Par la suite, une fois le bondage en place, vérifiez régulièrement si ces extrémités ne se sont pas (trop) refroidies. Un refroidissement étant lié à une mauvaise circulation sanguine, vous devez agir en conséquence si une telle situation se présente : soit défaire les liens, soit, si votre bondage le permet, relâcher quelque peu la pression à certains endroits.
  • Veillez à ne jamais bloquer la circulation sanguine ou nerveuse.
  • Gardez un téléphone à proximité, en cas d’urgence faite le 112, il vaut mieux avoir l’air bête que de prendre des risques.

Quelques idées pour le confort :

  • Prévoyez à boire, de l’eau ou autre chose non alcoolisé et une paille !
  • À moins que vous ne soyez adepte de l’humiliation avec votre partenaire, allez aux toilettes avant le jeu, ça évitera de se faire dessus attaché.
  • Certains nœuds peuvent être récalcitrant, surtout si la soumise tire dessus ! Un petit tournevis ou objet similaire vous permettra de tirer dessus.
  • Soyez vous-même ! Parlez, amusez vous.

Vous êtes prêt pour allez voir les tutos bondage !

Auteur : Le photographe Intime

https://intime-photographie.fr/presentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *